Check-list : Le matériel de natation (presque) obligatoire

  • par

Quelle que soit la discipline aquatique pratiquée

Choisissez-le à votre taille, près du corps. Ne cédez pas à l’envie de prendre plus grand « au cas où » votre enfant grandirait. Certes, il va grandir, mais en attendant son maillot de bain trop lâche va retenir l’eau (se gonfler comme un parachute) et empêcher une bonne glisse dans l’eau, ce qui le ralentira et lui demandera plus d’efforts pour nager.

Sachez que le maillot de bain a tendance à se détendre dans l’eau…

  • Pour les garçons : Evitez le shorty, peu pratique pour nager car il empêche les bons mouvements des articulations des hanches. Privilégier un slip de bain avec cordon.
  • Pour les filles : Prenez un maillot de bain 1 pièce croisée à l’arrière, plus pratique pour la liberté des mouvements des épaules.

Il existe plusieurs types de lunettes de natation :

  • Les lunettes mousse ou silicone : Elles sont idéales pour commencer la natation ou pratiquer la natation de loisir. Elles sont confortables et faciles à mettre en place.
  • Les lunettes suédoises : Ce sont des lunettes souvent utilisées par les compétiteurs. Elles tiennent dans l’orbite de l’oeil. Certains yeux très enfoncés ne les supportent pas.

Il existe plusieurs coloris… mais ce n’est pas pour les accorder avec votre maillot de bain…

Chaque couleur a une fonction. La couleur permet une bonne adaptabilité avec la luminosité de la piscine où vous nagez !

Pour les piscines extérieures ou à forte luminosité, mieux vaut opter pour des verres noirs, couleurs foncées ou « fumés », ou des lunettes miroir. Cela vous évitera d’être ébloui par les rayons du soleil ou l’éclairage intense des néons.

Dans le cas inverse, choisissez des verres blancs, jaunes ou bleus. Cela vous offrira une meilleure vision.

Il existe plusieurs types de bonnets, selon la matière.

  • En tissu : C’est plus pour les débutants ne faisant pas de compétitions. Ils sont solides et confortables, mais gênent la glisse (même effet que le maillot de bain trop grand…)
  • En latex : Il a une bonne glisse mais a tendance à « coller », « arracher »  les cheveux… Le privilégier si vous n’avez plus de cheveux !
  • En silicone : Attention : les bonnets ne supportent pas les coups d’ongles, de barrettes à cheveux, et d’être rempli façon « bombe à eau ». Cela les fragilise, et ils pêtent !

Pour la natation sportive :

On utilise la planche de natation pour travailler le mouvement de jambes. Elle est également utilisée pour certains exercices de gainage en crawl et en dos.

Le pull-buoy est un matériel de flottaison pour les jambes. Il permet de ne plus avoir à bouger celle-ci et de mieux se concentrer sur le mouvement de bras et sur le gainage du corps.

Le pull-kick est un objet faisant fonction à la fois de planche et de pull buoy. Cela est pratique (moins de matériel à emmener) mais certains entraineurs préfèrent le matériel séparé.

Les palmes de natation pourront être utilisées pour faciliter votre mouvement de battements en crawl et en dos. Elles vous permettront de mieux sentir le mouvement et favoriseront un geste juste sans flexion excessive des genoux. En natation sportive, les palmes courtes ou zoomer sont privilégiées. (Il faut réserver les palmes moyennes ou longues pour la plongée !)

Très utilisés pendant les entrainements de natation pour développer votre force musculaire, améliorer votre technique de nage et finir par augmenter sa vitesse de nage.

Les plaquettes de natation se mettent sur les mains, elles permettent d’avoir une plus grande surface de propulsion ce qui va augmenter la surface d’eau déplacée et donc la vitesse.

 Pour la natation synchronisée

Il est INDISPENSABLE en synchro mais très petit alors mieux prévoir un petit budget en début d’année ou y faire très attention !!! le mieux est d’avoir une petite boîte pour le ranger dans mon sac de piscine, comme ça difficile de le perdre. La première année, il faut privilégier un pince-nez avec élastique, le temps de s’habituer sans le faire tomber mais pour la suite, pour les compétitions et pour le gala, il faut un pince-nez normal.

A la fin de chaque entraînement, il faut noter ce que vous avez appris et SURTOUT les conseils personnalisés de votre entraîneur comme ça avant l’entraînement suivant vous pouvez le relire pour ne rien oublier.  Grâce à votre cahier vous allez progresser beaucoup plus vite !

Pour que le chignon tienne dans l’eau le jour du gala ou des compétitions de ballet, il faut mettre de la gélatine dessus. Il s’agit de gélatine alimentaire que l’on peut trouver soit en poudre, soit en plaquette, en supermarché ou boutiques de confiseries. Par exemple pour les plaquettes, je dois mettre un paquet entier pour un demi-bol d’eau. Si ma gélatine est trop claire cela ne tiendra pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *