L’aquaphobie : la peur de l’eau

  • par

C’est quoi l’aquaphobie ? Selon différentes définitions, l’aquaphobie est une peur persistante et anormale de l’eau. Les gens peuvent souffrir de l’aquaphobie de nombreuses façons et peuvent en faire l’expérience, même s’ils se rendent compte que l’eau du lac et même de la baignoire n’est pas dangereuse ! C’est pourquoi, ils cherchent à éviter diverses activités liées à l’eau, y compris la natation.

Les raisons de l’aquaphobie (la peur de l’eau)

Les personnes qui ont une peur panique et malsaine de l’eau, qui souffrent de cette phobie et qui resteront le plus loin possible de l’eau parce qu’elles sont terrifiées par la vision de la noyade.

Dans les cas plus lourds d’aquaphobie (ou hydrophobie), l’individu évitera également de se laver ou de prendre des liquides. Cela peut être dû à des traumatismes subis pendant l’enfance ou au fait que les parents en parlent à leur enfant : “Faites attention, ou vous allez vous noyer.”

Dans l’eau, les personnes qui ont peur de l’eau paniquent, perdent rapidement le contact avec la réalité et peuvent commencer à couler. La peur de l’eau est une phobie qui peut se développe pour les raisons suivantes :

  • La génétique : les conditions préalables au développement de l’aquaphobie peuvent exister chez l’homme en fonction de l’hérédité.
  • Expérience de natation infructueuse : souvent, un enfant qui ne connaît pas l’eau est immédiatement jeté au fond pour tenter de le faire nager… Dans cette situation, l’enfant peut subir un traumatisme psychologique qui l’obligera à éviter d’aller dans l’eau à l’âge adulte.
  • Histoire personnelle : la peur de l’eau est souvent le résultat de la perte d’amis ou de parents sur l’eau.
  • La peur de l’inconnu : révélée par la sensation d’un abîme, d’une colonne d’eau infinie.
  • La peur des habitants des profondeurs : des soi-disant ancrages émotionnels sont créés dans la création humaine. Le plus souvent, cela peut etre lié à l’enfance. Lorsque certaines parties du cerveau sont activées. La peur des poissons et créatures qui sont censés habiter la réserve d’eau et qui peuvent etre potentiellement dangereuse.

Comment surmonter la peur de l’eau et de la baignade chez les adultes.

En tant qu’espèce, l’homme n’est pas biologiquement créé pour la natation (c’est-à-dire que la natation n’est pas une compétence innée, sauf si vous êtes un enfant 😊). Il est donc souvent plus occupé à se battre pour la vie avec notamment l’eau pour élément eau qu’à qu’a s’occuper avec le plaisir de la natation.

En effet, il est souvent convaincu qu’il est en train de couler. C’est ainsi que le cerveau interprète les sensations d’un corps immergé dans l’eau et, par conséquent, incite le corps à faire des mouvements hystériques pour rester à la surface. Ces mouvements sont très fatigants et totalement contraires à une bonne coopération et à une bonne harmonie avec l’eau.

Il est difficile de convaincre les personnes souffrant d’hydrophobie de surmonter leur peur et d’essayer de nager à nouveau ou d’apprendre à nager. La plupart des enseignants ne relèvent pas un tel défi. Il s’agit souvent de personnes qui ont déjà essayé de nager, mais cela s’est avéré être un effort surhumain pour elles.

Cependant, il existe des moyens pour les personnes qui ont peur de l’eau de se réhabituer à nager.

L’immersion totale est une méthode qui agit d’abord sur l’esprit, puis sur le corps. L’hypothèse principale est de changer l’attitude du nageur et de façonner la conscience de soi dans la sensation de l’eau, la résistance, le son ou d’observer chaque réaction psychophysique du nageur !

La natation en immersion totale est souvent comparée à la pratique du yoga et du tai-chi. Il les combine :

  • L’harmonie du mouvement,
  • Le souci du détail,
  • Contrôle délibéré de l’organisme
  • La recherche de l’équilibre et de la détente.
  • L’efficacité et le gaspillage d’énergie.
  1. La clé, c’est la patience. Prenez autant de temps qu’il vous faut pour vous sentir à l’aise.
  2. Au lieu de lutter contre l’eau, apprenez à travailler avec elle en vous concentrant sur 4 compétences combinées : l’équilibre, la posture corporelle simplifiée, le transfert de poids et les mains.
  3. La principale façon de maîtriser l’équilibre en eau est de se détendre et de croire en ses propres capacités. Il est également important d’utiliser tout votre corps comme source d’énergie. Les mouvements des mains et des jambes doivent être doux, silencieux et ne pas provoquer d’éclaboussures hystériques.

De nombreuses années d’expérience liées à l’apprentissage de la natation avec des adultes utilisant la méthode d’immersion totale suggèrent que tout le monde peut être persuadé d’apprendre à nager. Je recommande d’apprendre à nager en utilisant la méthode d’immersion totale avec un entraîneur personnel qui vous aidera à surmonter vos peurs et vos propres obstacles. Cela en vaut vraiment la peine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *